9.12.14

Olivier




Olivier, ancien commis de cuisine (entre autres), actuellement SDF du très bourgeois 6e arrondissement de Paris.

A quelques pas d'ambassades, consulats, de l'ultra élitiste Science Po Paris, au milieu d'appartements de luxe, il est connu des voisins, des étudiants et des salariés du quartier. Barbarie capitaliste qui nous pousse à la "naturalisation" de la misère. Etres humains devenus choses, "partie du paysage". 


Aux idées pas très à gauche, un jour pourtant il me fait part de sa tristesse par l'assassinat d'un étudiant de Science Po qu'il croisait souvent. Il s'agissait de Clément Méric, jeune militant syndicaliste et antifasciste assassiné par un militant/proche d'un groupuscule d'extrême-droite.

Il y a ceux et celles que l'on regarde sans voir, que l'on observe parfois. Mais ceux-là nous observent aussi... 


Le chanteur uruguayen Daniel Viglietti dit dans "Milonga de andar lejos" la chose suivante:

"Qu'elle est loin ma terre,
Et pourtant qu’est-ce qu’elle est proche
Ou est-ce qu’il existe un territoire
Où les sangs se mélangent.

Tant de distance et de chemin,
Tant de drapeaux différents,
Et la pauvreté est la même,
Les même Hommes attendent…
"

En espagnol:

"Qué lejos está mi tierra
Y, sin embargo, qué cerca
o es que existe un territorio
donde las sangres se mezclan.

Tanta distancia y camino,
tan diferentes banderas
y la pobreza es la misma
los mismos hombres esperan.
"




Aucun commentaire:

Publier un commentaire