29.12.10

Le NPA, l'UMP, le FN et le fascisme: au lieu de crier "au loup" il faut organiser la classe ouvrière!

Le 19 décembre sur le site du NPA on pouvait lire le communiqué suivant: 

"Inacceptable : Luc Ferry déclare préfèrer Marine Le Pen à Olivier Besancenot.


Sur LCI, le 17 décembre, l’ancien ministre Luc Ferry a accéléré le ralliement de toute une partie de la droite à la stratégie de dédiabolisation du FN.
Alors même que Marine Le Pen vient de se lancer sur les traces de son père en comparant d’une manière scandaleuse les musulmans contraints de prier dans les rues à…l’occupation allemande, Luc Ferry a déclaré préférer la porte-parole de l’extrême droite à celui du NPA.
Ni la xénophobie du FN, ni son racisme, ni le négationnisme de la famille Le Pen ne lui paraissent insurmontables. Bien au contraire, au cours du même débat, il va jusqu’à trouver « plus raisonnable » Marine Le Pen.
La transmission des idées racistes et xénophobes a été grandement facilitée par le "débat" sur l'identité nationale mis en oeuvre par E. Besson, que J.F. Coppé voudrait relancer.
Le NPA s’élève contre une comparaison ignoble, participant d’une démarche d’alliance à venir entre la droite et l’extrême-droite, pour laquelle milite, au sein de l'UMP, Ch. Vannest et le regroupement intitulé "La droite libre".  
Le NPA appelle toute la gauche politique, syndicale et associative à s’élever contre ce qui constitue une insulte intolérable.
"
Tout ce discours sur "l'inacceptabilité" des propos des dirigeants de l'UMP est bien beau, mais qui serait aussi naïf pour croire qu'il y a vraiment une frontière en acier entre le FN et l'UMP? Ce ne sont pas "inacceptables" ces propos, ils sont logiques! Sarkozy a basé une bonne partie de sa campagne de 2007 (et bien avant même) sur les thématiques xénophobes et racistes chères à Le Pen.
Je trouve ce communiqué archi-nul! Au lieu de s'indigner de façon réformiste démocratico-bourgeoise, en essayant de convaincre le "citoyen lambda" que
le NPA est quand même "démocratiquement responsable", il faut montrer clairement qu'entre l'UMP et le FN il n'y a pas une barrière insurmontable et qu'au contraire ils défendent les même intérêts de classe (avec un discours parfois, et seulement parfois, différent); aussi bien les Le Pen et Cie. que l'UMP sont les ennemis jurés des travailleurs, mais il ne faut pas se leurrer : ni l'un ni l'autre sont des vrais fascistes. Il faut arrêter les conneries! Ou peut-être le NPA voulait que l'UMP préfère Olivier à Marine?

Pour mieux illustrer la situation, voici un joli discours du "démocrate" Chirac  de 1991 (d'ailleurs le facho qui a fait la vidéo nous offre en cadeau une citation de De Gaule très intéressante aussi): 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire